L’estomac : anatomie, rôles et pathologies de cet organe du système digestif

Anatomie

L’estomac est un organe faisant partie de l’appareil digestif. C’est une sorte de poche en forme de « J » majuscule placée entre l’œsophage et le duodénum.

Il est situé dans l’abdomen, au niveau de l’épigastre et de l’hypocondre gauche. Cet organe est en rapport anatomique avec le foie (à droite), la rate (à gauche), le pancréas (en arrière), le diaphragme (en haut) et les intestins (en bas).

Chez l’adulte, il mesure environ 25 cm de long, 10 à 15 cm de large et peut contenir un demi-litre à vide mais jusqu’à 3 ou 4 litres d’aliments ou de liquides lorsqu’il est distendu.

Anatomiquement, il est divisible en plusieurs parties :

-Le cardia, qui correspond à la jonction de l’estomac avec l’œsophage. C’est par cet orifice que la nourriture arrive dans l’estomac. On retrouve ici le muscle sphincter cardial qui empêche le reflux gastrique vers l’œsophage.

-Le fundus, en haut, qui correspond à la partie supérieure (en forme de dôme) et la plus renflée de la poche gastrique.

-Le corps, qui se situe à gauche de l’abdomen et est formé de deux courbures : la grande, convexe sur la face latérale, et la petite, concave sur la face médiale. C’est à cet endroit que se déroule la décomposition des aliments.

-Le pylore (ou antre pylorique), en bas, qui forme un entonnoir et communique avec le duodénum (début de l’intestin grêle). Cette connexion forme un orifice fermé par le muscle sphincter pylorique qui permet la sortie cadencée du chyme gastrique dans le duodénum.

L’estomac : anatomie, rôles et pathologies de cet organe du système digestif

Rôles

Le principal rôle de l’estomac est de stocker temporairement la nourriture et d’initier le processus de digestion par des fonctions mécaniques et chimiques.

En effet, les aliments solides sont malaxés, fragmentés, dégradés par les sucs gastriques et réduits en une bouillie pâteuse appelée le chyme.

Il faut savoir que la muqueuse de l’estomac contient des glandes permettant la sécrétion des sucs gastriques. D’autres glandes permettent aussi la sécrétion d’enzymes (telles que la pepsine et la lipase gastrique) mais également d’acide chlorhydrique (nécessaire pour le bon fonctionnement des enzymes qui sont actives à un pH acide). Heureusement, la muqueuse de l’estomac est recouverte d’un mucus permettant de lutter contre les effets corrosifs de l’acide chlorhydrique et des enzymes.

Toutes ces substances sont alors mélangées à la nourriture et permettent sa décomposition.

Pathologies

L’ulcère qui correspond à une inflammation de la paroi de l’estomac provoquant une perte de substance au niveau de la muqueuse gastrique. Dans 70% des cas, une bactérie est en cause : l’Helicobacter pylori.

La gastrite qui correspond à une inflammation de la muqueuse de l’estomac.

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) qui correspond à la remontée d’une partie du contenu de l’estomac (qui est acide) dans l’œsophage. Tout cela explique les sensations de brûlure désagréables ressenties.

La gastro-entérite qui correspond à une infection du système digestif, le plus souvent provoquée par un virus ou une bactérie.

Le cancer de l’estomac.

La hernie hiatale qui correspond à la remontée du cardia à travers le diaphragme.

-…

Voir aussi : Le cervelet : anatomie, rôles et pathologies de cet organe du système nerveux central

N'hésitez pas à aimer et à nous suivre:
A propos de Cultiv'etvous 314 Articles
Se cultiver rapidement, efficacement et quotidiennement c'est possible grâce à Cultiv'etvous !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire