« Faire un bide » : explication et origine de cette expression

« Faire un bide » explication et origine de cette expression

Lorsque vous “faites un bide”, vous essuyez un échec, ratez votre coup ou manquez votre cible.

Mais d’où vient le “bide” ?

A la base, aux alentours du XVème siècle, un “bidon” était un récipient de métal ou de bois servant le plus souvent à transporter des liquides. Un “bedon”, quant à lui, provient de l’ancien français “boudine” qui signifiait « un gros ventre » dans le langage familier.

Finalement, le “bide” était un raccourci de “bidon” qui se référait alors à “un ventre bien rebondi” dans le langage populaire.

En argot, “ramasser un bidon” signifiait avant tout “s’enfuir” ou détaler ventre à terre.

Et d’où vient l’expression ?

Maintenant, pour comprendre l’origine de cette expression, il faut remonter au XIXe siècle.

A cette époque, dans le milieu du théâtre, “faire un bide” évoquait l’image des comédiens quittant le théâtre en rampant sur le ventre («sur le bide» disait-on) après une très mauvaise prestation, afin d’éviter la honte, les quolibets et les jets de tomates des spectateurs mécontents. Cela pouvait également renvoyer à l’image d’un comédien se cassant la figure, se prenant les pieds dans le décor et atterrissant sur le ventre, ce qui provoquait inévitablement le rire ou les huées des spectateurs qui se moquaient alors de lui en ayant recours à cette expression.

Exemple : « Sa blague a fait un bide »

Voir aussi : « Faire un tabac » : explication et origine de cette expression

N'hésitez pas à aimer et à nous suivre:
A propos de Cultiv'etvous 314 Articles
Se cultiver rapidement, efficacement et quotidiennement c'est possible grâce à Cultiv'etvous !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire